La technique des points de Knap

Régénérer le corps, vider ses poubelles

 

Gëorgia Knap (1866-1946), (l’homme aux 80 métiers) comme son nom ne l’indique pas, était français. C’était un biologiste, partisan de la naturopathie et inventeur de génie.

Il a notamment mis au point une méthode pour « poncer » certains points du corps, les 18 points majeurs et les points mineurs, et soulager ainsi très rapidement diverses douleurs.

Les points de Knap ont été cartographiés dans les années 1930, au cours de ses recherches sur le vieillissement et la régénération du corps humain

Il arrive parfois que le service de l’évacuation des déchets, les émonctoires (avec le foie qui rejette les déchets dans la bile, les intestins dans les selles, les reins par l’urine, la peau par la sueur et les voies respiratoires par l’air expiré) soient surmenés. Il existe de multiples raisons à ce surmenage :  le stress, la tristesse et toutes les émotions négatives, les métaux lourds, la pollution et/ou une alimentation inadaptée, peu nutritive, pauvre en vitamines, oligo-éléments, fibres, qui favorise l’acidité et lui donne encore plus de travail. Lorsque le corps est trop encrassé, il peut être douloureux.

En activant le métabolisme, en renforçant le système immunitaire, en réduisant le stress, la technique des points de Knap se révèle une pratique de “dépollution” du corps afin de rester jeune et souple le plus longtemps possible.

Les point de Knap se travaillent par acupression sur des zones réflexes précises du corps.

Indications

Le massage des points de Knap est indiqué en cas de :

  • Douleurs rhumatismales ou musculaires,

  • Lumbago, sciatiques

  • Torticolis,

  • Troubles digestifs, troubles viscéraux,

Massage des épaules
-7668538098956194404.jpg

Les points de KNAP